Mise en ligne de la correspondance française de Guy Patin

Docteur et doyen de la faculté de médecine de Paris, avant de devenir professeur au Collège royal de France, Guy Patin (1601-1672) entretient durant tout sa vie une correspondance abondante, en français et en latin.

Sa correspondance française vient d’être publiée dans son intégralité par la BIU Sante, par Loïc Capron, professeur de médecine interne à l’Université Paris-Descartes. Accessible en ligne, elle offre en consultation les 1017 lettres écrites par Patin et les 38 lettres qu’il a reçues, augmentées de notes explicatives et d’un balisage par entrées permettant d’éclairer toutes les mentions de personnages ou d’événements que l’on rencontre dans les lettres (le tout composant un index de plus de 43 000 entrées).

Elle sera suivie de l’édition de la correspondance latine, d’après le Ms 2007 de la BIUS, puis par l’édition des Commentaires de la Faculté de médecine (1651-1652) d’après le Ms 13 de la BIUS. L’ensemble, sous la responsabilité du Pr. Loïc Capron, est placé sous licence Creative Commons.

C’est aussi hélas l’occasion de rappeler que la BIU Santé est aujourd’hui confrontée à de très graves problèmes de ressources financières, les coupes budgétaires menaçant la continuité de ses missions : voir le blog des personnels de la BIU Santé et signer le courrier de soutien à la BIUS.


Vous aimerez aussi...