Des bibliothèques scientifiques clandestines ?

Guillaume Cabanac, maître de conférences en informatique à l’Université de Toulouse,  publie sur le carnet de recherches Archives Ouvertes (Toulouse) un billet passionnant consacré aux « bibliothèques numériques clandestines » dans le domaine de l’information scientifique et technique. Qu’est-ce qu’une bibliothèque numérique scientifique clandestine ? Eh bien, une série de procédures de contournement des paywalls imposés par les éditeurs de « bouquets » de revues savantes, permettant la constitution de vastes réservoirs d’articles « pirates ». En pleine OpenAccess Week, l’information souligne l’importance d’une réflexion collective sur le libre accès aux produits de la connaissance.


Cécile Boulaire

maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *