Une expérience de stage PEEN : Projet de valorisation d’un corpus de sources du XVIe siècle, Intelligence des Patrimoines

Stage au sein du programme Intelligence des Patrimoines.

J’ai effectué un stage de trois mois au sein du programme Intelligence des Patrimoines, programme initié par le Centre d’études supérieures de la Renaissance.

Ce programme gère des chantiers thématiques, dont le principal est le chantier Chambord-Châteaux. Afin de valoriser les recherches interdisciplinaires mises en avant par les chantiers : le site Rihvage[1] a été créé.

J’ai ainsi participé plus spécifiquement à un projet de recherches concernant le château de Montargis, à travers un corpus de sources du XVIe siècles, traitant de la cour de Renée de France.

Durant mon stage, trois missions m’ont été confiées afin de valoriser ce corpus. J’ai pu mettre en pratique les notions que nous avons vu en cours d’humanités numériques.

Intégrer un standard de transcription

Ma première mission s’est orientée sur une première réflexion : l’intérêt d’utiliser le langage XML-TEI, pour la valorisation du corpus. En quoi son utilisation peut-elle permettre une meilleure visibilité autant pour les chercheurs qu’à un public plus large ? Après cette réflexion nous avons décidé d’intégrer la TEI au site internet Rihvage.

Transcrire un corpus

Ma deuxième mission concernait la transcription d’une partie d’un registre de compte du XVIe siècle de Renée de France. La difficulté résidait dans la graphie des textes, et le vocabulaire appartenant au registre de compte.

J’ai pu transcrire, une partie du corpus, afin d’avoir un ensemble de textes prêt à l’encodage en XML-TEI. Les transcriptions seront ensuite réalisées par mon tuteur de stage, Cyril Cvetkovic (ingénieur d’études au CESR).

Encoder en XML TEI

Afin de définir quels éléments devaient être mis en avant dans le texte, mon tuteur et moi-même avons dû définir les règles d’encodage en XML-TEI. Ces éléments permettent ensuite de créer un index à l’aide du langage XSLT (langage de transformation) et de styler le document en langage CSS. L’objectif étant de rendre un aperçu proche de la page d’origine et des données utiles et pertinentes.

Ce stage m’a permis d’explorer le langage XML-TEI en participant à la reflexion et à la mise en oeuvre d’un projet de mise en ligne de transcriptions encodées d’un corpus d’archives et m’a aidé à mieux comprendre le domaine des humanités numériques. Les cours dispensés au CESR ont été primordial, ceux des options Humanités Numériques et Edition internet, ainsi que le stage TEI organisé pendant l’année scolaire.

J’ai beaucoup appris en ce qui concerne la gestion de projet, et l’échange au sein d’une équipe de travail intégrant des chercheurs et des professionnels dans le champ informatique.

[1] Recherches interdisciplinaires sur l’histoire des châteaux et des cours en Val de Loire à l’âge médiéval et renaissant


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *