Exposition virtuelle « L’Italie à Lyon à la Renaissance : l’exemple de Gabriele Simeoni »

L’exposition virtuelle L’Italie à Lyon à la Renaissance : l’exemple de Gabriele Simeoni, réalisée par Alexandre Parnotte (Laboratoire LLSETI) réalisée dans le cadre du projet EDITEF est désormais en ligne : http://expo.editef.univ-tours.fr/fr/gabriel-simeoni-les-expositions-virtuelles/

Les trois parties de cette exposition virtuelle s’attachent à mettre en valeur les activités de Gabriele Simeoni au contact de la Renaissance lyonnaise, notamment dans le domaine éditorial :

  • L’exposition consacrée aux devises met en évidence le rôle central de Simeoni dans la première édition illustrée du recueil des devises de Paolo Giovio dont l’importance est capitale dans cette mode. L’exposition montre les liens avec les commanditaires, l’éditeur, et rappelle les rivalités auctoriales.
  • L’exposition dédiée aux antiquités de Lyon replace Simeoni dans le milieu des antiquaires lyonnais, tout en rappelant les origines de l’intérêt du Florentin pour cette science.
  • L’exposition sur les portraits astrologiques de Simeoni met en valeur le soin qu’il a eu, tout au long de sa carrière, de se représenter et de se célébrer lui-même — qui n’a d’équivalent contemporain que chez le sculpteur florentin Baccio Bandinelli — et notamment en usant du symbolisme astrologique, héritage de sa culture florentine qu’il cultiva avec profit dès ses années françaises.

Le site est disponible en version française et en version italienne.

Jeudi 9 février 2017, aura lieu une présentation du site par Alexandre Parnotte, de 17h-19h au Salon de l’Académie de Savoie (Château des Ducs de Savoie).

 

 

Source : Giulia VENTRELLA-PROUST, Projet EDITEF – 10/02/2017


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *