Les archives et les œuvres : Nouvelles recherches sur l’art en Val de Loire au début de la Renaissance | Journée d’études, projet ARVIVA

Date : 9 Juin 2017
Lieu : ENTRÉE LIBRE | Amphithéâtre George Sand, site Clocheville
Organisateurs : Marion Boudon-Machuel, Pascale Charron et David Rivaud (CESR)

Résumé

Le projet ARVIVA : Art en Val de Loire, Inventaire, Valorisation et Analyse, financé par la Région Centre dans le cadre d’un appel à projet « Recherche d’Initiative Académique » et piloté par le CESR dans le cadre du programme Intelligence du Patrimoine (IPAT), est en cours depuis 2014 en association avec l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT- UPR 841) et le Laboratoire d’Informatique de l’Université de Tours (LI).
Dans une perspective de valorisation du patrimoine régional, ARVIVA s’attache principalement aux arts de l’image (peinture, enluminure, vitrail, sculpture, orfèvrerie, tapisserie, reliure) en les croisant avec le tissu humain des artistes et des commanditaires, il entend aborder autant les facettes sociales que stylistiques de ce foyer majeur de la première Renaissance qu’est le Val de Loire. Cette journée est l’occasion de présenter un premier bilan du travail mené par l’équipe de chercheurs rassemblée autour de ce projet et d’en dessiner les développements futurs.

Programme

9h30 Accueil

9h45 Marion Boudon-Machuel, Pascale Charron, David Rivaud (Tours, CESR)
Retour sur un projet interdisciplinaire : ARVIVA, Art de la Renaissance en Val de Loire, Inventaire, Valorisation, Analyse

10h30 Anna Baydova (Paris, École Pratique des Hautes Études)
Le gisant sculpté de Marie Gaudin à l’église Saint-Denis à Amboise : histoire et contexte artistique

11h15 Jérôme Salmon (Tours, CESR)
Un siècle de commande municipale à Tours à la lumière des comptes de la ville (1460-1560)

14h30 Solveig Bourocher (Tours, CESR)
Les culs de lampe du logis ducal de Loches à la fin du XIVe siècle

15h15 Philippe Goldman (Attaché honoraire de conservation du patrimoine)
Artistes spécialisés et artistes polyvalents à Bourges aux XVe et XVIe siècles

16h Astrid Castres (Paris, École Pratique des Hautes Études)
Migrations artistiques et collaborations professionnelles : les liens entre Tours et Paris dans l’art de la broderie au XVIe siècle

 

Source : Site du CESR |


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *