Une expérience de stage PEEN: Assistante ingénieur d’études pour l’année François Ier

Dans le cadre du Master 2 professionnel « Patrimoine Écrit et Édition Numérique », j’ai choisi d’effectuer mon stage de fin d’études au sein du programme de recherche pluridisciplinaire Intelligence des Patrimoines (intelligencedespatrimoines.fr). Ce programme coordonne un ensemble de chantiers de recherche et de projets en lien avec la valorisation des patrimoines (culturels, naturels, matériels et immatériels) en Région Centre-Val de Loire.

Pendant 3 mois, j’ai été rattachée au Chantier Chambord-Châteaux (descriptif du chantier ici) et dans ce contexte, j’ai reçu deux missions principales :

1. À l’occasion des célébrations autour de l’année François Ier, j’ai été associée au suivi des actions de valorisation scientifique et culturelle engagées par Intelligence des Patrimoines. J’ai ainsi pu effectuer des missions très variées :

– missions dans les centres d’archives de la région et numérisation de manuscrits du XVIe siècle

– paléographie et transcription de manuscrits

– participation à la création et la mise en place d’une « exposition virtuelle » de sources manuscrites (initiation à WordPress, création de bandeaux d’illustration avec Photoshop, contacts directs avec des chercheurs pour obtenir des contributions)

Exposition virtuelle Rihvage

– veille et mise en ligne d’articles d’actualités sur le site francois1er.univ-tours.fr (WordPress)

– rédaction de contenus scientifiques divers

2. Réalisation d’une étude de faisabilité pour répondre à un projet d’intégration du format XML-TEI à la base de données Rihvage (rihvage.univ-tours.fr)

La réalisation de ce dossier m’a offert une excellente occasion de solliciter et de développer les connaissances acquises suite au stage d’initiation à l’encodage des documents patrimoniaux. Par ailleurs, les réflexions que j’ai pu mener ont trouvé un écho dans les problématiques abordées au cours de l’option « Humanités Numériques » et les notions de gestion de projet abordées au cours de la formation ont été essentielles pour structurer mon étude (analyse des besoins, contraintes, définition des périmètres du projet, élaboration de scénarii de mise en place…).

Ce stage de fin d’études m’a permis d’apprécier la variété des missions à mener au sein d’un programme de coordination tel qu’Intelligence des Patrimoines, qui cherche à encourager la recherche interdisciplinaire et à promouvoir le patrimoine écrit. Les tâches que j’ai effectuées m’ont permis de travailler en contact avec des chercheurs issus de disciplines variées (histoire, histoire de l’art, musicologie), conformément à mes attentes. J’ai également pu rédiger des contenus extrêmement divers, ce qui a été un travail très enrichissant intellectuellement.

En somme, cette première expérience a conforté mon choix de travailler à l’avenir au sein d’un programme de recherche en Histoire, ou, plus généralement, en Sciences Humaines.

J’oriente actuellement mes recherches vers des emplois similaires, afin d’acquérir de l’expérience et pouvoir, à terme, occuper des postes comportant davantage de responsabilités (ex. chargé de projets scientifiques).

Katel LOCHET

Master 2 PEEN – promotion 2014-2015

katel.lochet@gmail.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search