Des bibliothèques scientifiques clandestines ?

Guillaume Cabanac, maître de conférences en informatique à l’Université de Toulouse,  publie sur le carnet de recherches Archives Ouvertes (Toulouse) un billet passionnant consacré aux “bibliothèques numériques clandestines” dans le domaine de l’information scientifique et technique. Qu’est-ce qu’une bibliothèque numérique scientifique clandestine ? Eh bien, une série de procédures de contournement des paywalls imposés par les éditeurs de “bouquets” de revues savantes, permettant la constitution de vastes réservoirs d’articles “pirates”. En pleine OpenAccess Week, l’information souligne l’importance d’une réflexion collective sur le libre accès aux produits de la connaissance.


Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.