Une expérience de stage PEEN : mise en place d’une plateforme d’édition critique collaborative

Dans le cadre du master professionnel « Patrimoine écrit et édition numérique », j’ai eu la chance de réaliser mon stage de fin d’études au centre de ressources Jacques-Seebacher, situé à l’université Paris-Diderot. Sous la direction de Paule Petitier, enseignante-chercheuse à l’université et responsable du centre ressources, j’avais pour mission de mettre en place une plateforme d’édition critique collaborative qui s’inscrirait dans un portail numérique consacré à la recherche sur le XIXe siècle. Ce projet a été financé par l’USPC (Université Sorbonne Paris Cité) dans le cadre d’un appel à projets innovants. Il s’agissait donc de mettre au point un outil qui permette aux étudiants et professeurs d’annoter un texte et d’éditer une introduction, une chronologie et une bibliographie pour cette édition critique. L’objectif premier de ce projet est donc avant tout pédagogique puisqu’il consistait à offrir aux étudiants et aux professeurs une nouvelle façon de travailler grâce à ce support numérique.

Un stage technique

Il n’a pas été nécessaire de construire cet outil à partir de rien car il avait été prévu en amont de mon stage d’utiliser une plateforme, développée par Anne Vikhrova, doctorante à l’université Grenoble Alpes, et dédiée à la transcription de manuscrits. La plateforme PHuN (Patrimoine et Humanités Numériques) est accessible à l’adresse suivante : http://www.espace-transcription.org/. Cet outil a été développé grâce à un framework PHP appelé Symfony, et l’aspect challenging de ce stage a été de de devoir maîtriser rapidement ce framework pour être capable d’adapter la plateforme à des fins d’édition critique.

En effet, la plateforme PHuN consiste à insérer un corpus d’image ; chaque image viendra s’afficher à côté de l’éditeur TinyMCE. Cet éditeur possède une barre d’outils qui a été adaptée pour les besoins de chaque projet. Il était donc possible de modifier les plugins pour les remplacer par d’autres permettant l’annotation de texte. Il fallait également supprimer l’image puisque le projet consistait à injecter un texte, au préalable numérisé et océrisé.

Billet2

Interface d’édition de la plateforme PLANETE

Après le stage

Billet

Page d’accueil de la plateforme PLANETE

Mon stage s’est terminé le 10 juin et j’ai tout de suite commencé un stage complémentaire à l’ITEM (Institut des Textes et des Manuscrits Modernes) au CNRS qui durera jusqu’à fin août. La nouvelle plateforme PLANETE (Plateforme Numérique d’Édition de TExtes) sera déployée très prochainement et sera utilisée dès la rentrée pour des séminaires et des groupes de travail. Il reste cependant quelques travaux de développement à effectuer pour que le site soit entièrement opérationnel. Pour cela, le centre Jacques-Seebacher m’a proposé un contrat pour le terminer.

Consulter mon CV


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.