La ville en toutes lettres. Tours et ses correspondances | Exposition : du 8 au 17 juin 2018, Chapelle Saint-Libert, Tours

Exposition | La ville en toutes lettres. Tours et ses correspondances

Dates : du 8 juin 2018 au 17 juin 2018
Lieu : Chapelle Saint-Libert, 36-37 Av. André Malraux, Tours
Horaires : 15h – 19h
Entrée libre

L’exposition : La ville en toutes lettres. Tours et ses correspondances propose un parcours dans la riche documentation épistolaire de la ville de Tours, issue des périodes mouvementées de son histoire, comme aussi de l’ordinaire de son activité municipale, entre XVe et XVIIe siècles.

Elle présente quelques beaux spécimens de lettres de rois, de lettres échangées avec d’autres villes sur des sujets d’actualité, des lettres de particuliers. Elle montre comment la ville s’est construite, par sa correspondance, comme un intermédiaire entre le roi et ses sujets, entre les grandes figures de la noblesse et en relation avec les autres villes du royaume.

> Plus d’information

Colloque | Correspondances urbaines : les corps de ville et la circulation de l’information (Europe, XVe-XVIIe siècles)

Date : du 6 juin 2018 au 7 juin 2018
Lieu : Site Tanneurs, Bibliothèque universitaire – 5e étage
Colloque organisé par Florence Alazard, David Rivaud et Jérôme Salmon

Si les historiens s’intéressent depuis longtemps aux effets de la culture écrite, et en particulier de la correspondance, sur les modalités de gouvernement, l’enquête n’a encore guère touché l’échelle locale, celle des communautés d’habitants ou des corps de ville. C’est là pourtant que s’observe la nécessité d’occuper, par la lettre, un espace politique qui peine à accorder une place aux autorités lointaines. Le colloque analysera la correspondance que les corps de ville, créés à la fin du Moyen Âge, entretenaient avec les grands personnages du royaume, c’est-à-dire le roi, bien sûr, mais aussi ses conseillers, et une partie de la noblesse de cour, voire ce qu’ils établissent avec leurs relais auprès des cours souveraines. Une telle approche permettra de mieux saisir la façon dont les pouvoirs centraux et municipaux ont collaboré, ont été mobilisés et/ou sont entrés en conflit, au moment où se construisait « l’État moderne » et où les villes affirmaient leurs pouvoirs.

> Plus d’information
> Programme (pdf)

 

Ces manifestations sont organisées par l’équipe du projet APR RENUMAR (REssources NUMériques pour l’édition des Archives de la Renaissance), soutenu par la région Centre-Val de Loire.

Contact : renumar@univ-tours.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.