Expérience de stage PEEN : construction de l’édition critique numérique du Thresor des Joyeuses Inventions

Titulaire d’une licence de Langue Littératures et Civilisations Étrangères spécialité japonais, j’ai tout d’abord cherché un stage me permettant d’allier ma connaissance de la culture japonaise à mon cursus de master sur le Patrimoine Écrit. Après plusieurs mois de recherches infructueuses, j’ai décidé de me recentrer sur les axes d’études de mon master. Je me suis ainsi rapprochée de l’équipe enseignante qui m’a soutenue et conseillée lors de ces mois de recherche et m’a aiguillé vers une offre de stage portant sur le projet d’édition numérique critique du Thresor des Joyeuses Inventions sur la plateforme EMAN. Les missions principales concernaient :

  • la mise en place d’un protocole d’encodage en XML-TEI, avec l’animation d’un stage de formation à destination des membres de l’équipe
  • et également l’accompagnement d’un projet de recherche scientifique.

J’ai réalisé ce stage du 26 mars au 26 juin sous la double tutelle d’Anne Réach-Ngô et de Richard Walter, respectivement responsable du projet
Joyeuses Inventions et de la plateforme numérique EMAN.

Le projet des Joyeuses Inventions

Le projet d’Anne Réach-Ngô porte sur l’établissement d’une édition numérique critique des Joyeuses Inventions  appartenant à un type d’ouvrage particulier : celui des Thresors de la Renaissance. Le projet des Joyeuses Inventions consiste en l’exploration du régime textuelle des recueils collectifs de la première modernité et plus largement du mode de reconfiguration et de diffusion des textes de cette période. Il est pensé comme un prototype de publication numérique de recueil collectif à variable complexe. L’équipe des Joyeuses Inventions est composée de 12 chercheurs – dont le rôle et l’implication des membres peuvent varier selon leur disponibilité, avec qui j’ai pu échanger et travailler au cours de mon stage. C’est à cette occasion que j’ai pu découvrir les réalités du travail de recherche dans un projet qui s’inscrit dans les Humanités Numériques.

La plateforme numérique EMAN

Au cours de ce stage, en plus de participer au travail de recherche des Joyeuses Inventions, j’ai pu également travailler avec Richard Walter au sein d’EMAN,  une plateforme qui gère plus de 20 projets différents. Avec autant de projets, la plateforme compte de nombreux utilisateurs tous possédant des connaissances variables du système Omeka utilisé pour la plateforme. Grâce à cela, j’ai pu participer et suivre plusieurs formations au sein de l’ITEM. En effet, Richard Walter – ingénieur de recherche responsable d’EMAN – anime régulièrement des ateliers pour les chercheurs et utilisateurs de la plateforme EMAN. J’ai trouvé très gratifiant le contact avec les porteurs de projets et le fait de pouvoir les aider dans les difficultés rencontrées. Ces dernières pouvaient être très différentes d’un chercheur à un autre, certains étant plus à l’aise que d’autre avec la plateforme EMAN sous Omeka d’une part, mais aussi plus largement avec les outils informatiques d’autre part. Cette ambiance bienveillante et ouverte était propice à un travail de qualité. J’ai par ailleurs pu participer à de nombreux autres aspects du travail lié à la gestion d’une plateforme numérique, bénéficiant d’échanges particulièrement stimulants.

Bilan du stage & apports du master

Au fil de ces trois mois, j’ai pu non seulement m’intégrer au fonctionnement d’une équipe et d’un projet de recherche mais surtout découvrir les différents aspects techniques et organisationnels de la gestion d’une plateforme numérique accueillant plus d’une vingtaine de projets. Grâce à cette expérience, j’ai mis en œuvre les compétences acquises lors de ma formation en Master PEEN au service de l’équipe des Joyeuses Inventions. Plus précisément, mes connaissances en matière de gestion de projet, de langage XML-TEI, de rédaction de notices bibliographiques, et les problématiques du livre ancien (encodage, manipulations…) ont été consolidées et multipliées grâce à ce stage. En outre, j’ai été confrontée aux enjeux caractéristiques de la recherche et en particulier de la recherche universitaire dans le domaine des Humanités Numériques. Je peux dorénavant mieux appréhender la méthodologie pratique à suivre pour mener un projet s’appuyant sur une équipe importante et pluridisciplinaire. Cette expérience enrichissante m’a permis de découvrir le milieu professionnel dans lequel j’aimerais évoluer à l’avenir.

Camille DESILES – Master PEEN – Promotion 2017/2018


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.