La Cosmographie de Galard-Terraube, 1568 | Édition numérique réalisée par les étudiants du Master PEEN en 2018

Dans le cadre de l’option Humanités numériques du Master 2 Patrimoine Écrit & Édition numérique, les étudiants de la promotion 2017-2018 ont été amenés à mettre en œuvre un projet collectif d’édition numérique.

L’année passée, les étudiants – répartis en deux groupes – ont réalisé deux éditions numérique en XML-TEI selon les principes éditoriaux établis pour le corpus textuel Epistemon (programme de recherche « Bibliothèques virtuelles humanistes » du CESR).

Dans la continuité de la promotion PEEN 2016-17 qui avait édité la 4e pièce d’un recueil factice composé de 4 ouvrages : les Trois dialogues de M. Pierre Messie (1570, traduit par Marie de Cotteblanche), le premier groupe d’étudiants PEEN s’est attelé à l’édition de la 3e pièce : les Brief discours des choses plus necessaires & dignes d’estre entendues en la Cosmographie, 1568.

Ce texte est fondé sur l’édition revue et corrigée de la Cosmographie de Gaillard de Galard-Terraube publiée en 1568 (première édition chez Fédéric Morel en 1559), d’après l’exemplaire de la Bibliothèque municipale de Blois (Cote : I 840), numérisé et en ligne sur les BVH. Le texte a été transcrit et encodé par les étudiants. Les graphies de l’original sont respectées et les corrections des coquilles signalées et encodées.

Merci (et bravo !) à Morgane Humbert, Mylène Leroux et Candice Giffard pour le travail réalisé !

Le second groupe d’étudiants a quant à lui choisi d’éditer la 3e pièce d’un recueil factice, imprimée en caractères de civilité en 1559 : La civile honnestete pour les enfans avec la maniere d’apprendre à bien lire, prononcer, et escrire. 1559, de Claude Hours de Calviac (issu du fonds ancien de la Bibliothèque  municipale d’Orléans – Cote : Rés. D2900_2 bis). Publication à venir !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.