Zotero & Omeka — des outils pour les humanités numériques | 16 janvier 2019, Poitiers

Espace Mendès France
1 place de la Cathédrale, 86000 POITIERS

Accès libre et gratuit.
Inscription obligatoire.

En prélude à une journée de réflexion sur les humanités numériques qui se déroule le 17 janvier 2019, l’Espace Mendès France, en partenariat avec l’école doctorale « Humanités » de l’université de Poitiers, propose une session de découverte et de pratique d’outils utilisés dans les sciences humaines et sociales.

Cette journée est plus particulièrement consacrée à Zotero et à Omeka, deux logiciels libres développés — entre autres — par le  Centre Roy Rosenzweig pour l’Histoire et les nouveaux Médias. Zotero est très utilisé dans le monde académique pour gérer des données bibliographiques et des documents de recherche. Omeka est destiné aux bibliothèques, médiathèques, musées, écomusées, sociétés savantes ou historiques, organismes et laboratoires de recherche, établissements d’enseignement, associations et groupe de citoyens, etc. désireux de partager leurs ressources ou d’en collecter de nouvelles. Cependant, d’autres projets — de préférences libres — pourront êtres présentés.

Autour de ces outils s’est développé un véritable écosystème de pratiques, de services et de développements que nous proposons d’aborder lors de cette journée d’échanges, gratuite, ouverte à toutes et tous.

Préprogramme

9h Accueil

9 h 15 – Présentation de la journée par les organisateurs

9 h 30 – Journée introduite par Sean Takats, directeur de recherche au Roy Rosenzweig Center for History and New Media, George Mason University.

10 h 15 – Présentation et actualité de Zotero par Frédérique Flamerie de Lachapelle, chargée de mission à l’université de Bordeaux, membre de la rédaction du blog Zotero Francophone.

10 h 45 – Présentation et actualité des Omeka par Laurent Aucher, responsable du service informatique documentaire, bibliothèque interuniversitaire Cujas, Paris, Anne Garcia-Fernandez, ingénieure de recherche CNRS – université Grenoble Alpes, et Richard Walter, ingénieur de recherche CNRS – École normale supérieure, animateurs du site omeka.fr.

11 h 15 – Discussion

11 h 30 – Pause

11 h 45  – Présentation rapide des interventions et stands proposés par les participants

13 h 30 -> 17h Agora
— par créneau de 20 minutes : exposés, démonstrations, etc. en parallèle dans trois espaces sur Zotero, Omeka et autres projets libres.
— stands et posters dans un espace ouvert commun.

Présentations annoncées

Zotero

Atelier permanent animé par les usagers.

Omeka

  • 13h30 — RHPST, le répertoire pour l’histoire des sciences et des techniques par Anabel Vazquez et David Denechaud, Centre Alexandre-Koyré / CAK (UMR 8560) / Centre d’Archives en Philosophie, Histoire et Édition des Sciences / Caphés (UMS 3610)
  • 13h50 — Édition de correspondance et prosopographie avec Omeka S par Pierre Willaime,  UMR7117 – Archives Henri Poincaré
  • 14h10 —
    Bilan d’étape d’une installation Omeka-S / Solr / serveur IIIF et universal viewer dans l’environnement du cluster web d’Huma-Num par  Laurent Nabias, chargé de système d’information documentaire,  Direction des Bibliothèques Universitaires, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
    Fonte Gaia et Omeka S : Vers l’élaboration d’une bibliothèque numérique multi-partenariale, enrichie et participative par Elina Leblanc, doctorante contractuelle Université Grenoble Alpes, et Bélinda Missiroli, Samuel Libot et Fanny Mézard, bibliothèque universitaire de Grenoble)
  • 14h30 pause
  • 14h40 — La Bivup, bibliothèque virtuelle de l’Université de Poitiers par Anne-Sophie Pascal, Responsable du Service des Ressources Informatiques Documentaires, Nolwen Clément-Huet, Responsable de la valorisation de la production scientifique de l’Université de Poitiers, Service Commun de Documentation, Université de Poitiers
  • 15h — La bibliothèque virtuelle sur les premiers socialismes Nathalie Brémand, Responsable de la Bibliothèque Virtuelle sur les Premiers Socialismes (BVPS), SCD Université de Poitiers
  • 15h20 — De Filemaker à Omeka, saisie et transfert des métadonnées : le cas du fonds d’archives du père de la Croix aux archives départementales de la Vienne par Nadine Dieudonné-Glad et Nolwen Clément, université de Poitiers.
  • 15h40 pause
  • 15h50 — Octaviana, la bibliothèque numérique de Paris 8 par Catherine Dufour Responsable Communication, SCD Paris 8
  • 16h10 — Migrer un “vieil” omeka vers omeka-S par Sylvain Machefert, Chargé de système d’information documentaire Université Bordeaux Montaigne.
  • 16h30 — Florilège, l’une des bibliothèques virtuelles de l’Université de Poitiers Anne-Sophie Traineau-Durozoy, Responsable du service du Fonds ancien et du Pôle Moyen Âge, Service Commun de Documentation, Université de Poitiers
  • 16h50 — Pause
  • 17h — Utilisation d’Omeka-S pour la partage de ressources éducatives libres et éditoriales, Jean-Marc Meunier, université Paris 8
  • 17h20 — Horae Pictavenses : origines et provenances des manuscrits poitevins étudiés dans le texte et l’image – Omeka + IIIF par Florent Palluault , Responsable du département des collections de conservation, Médiathèque François-Mitterrand, Grand Poitiers Communauté d’agglomération et Thierry Pasquier, Espace Mendès France, Poitiers

Autres techniques / logiciels

  • 13h30 —Édition de documents avec LaTeXpar  Maxime Seguin, Géomaticien, Direction Régionale des Affaires Culturelles de Corse
  • 14h10 — TraduXio: un environnement numérique pour la traduction collaborative multilinguepar Lacour Philippe, Prof adjunto Universidade de Brasilia
  • 15h — Le format IIIF pour l’interopérabilité des images par Régis Robineau, Campus Condorcet, École Pratique des Hautes Études, responsable du portail Biblissima.

Inscriptions en ligne : https://emf.fr/ec3_event/des-outils-pour-les-humanites-numeriques/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.